dimanche 11 juin 2017

Jeu Vespéral d'Angel Arekin

Éditeur : Nisha éditions

Nombre de pages : 789 pages

Prix : 17, 99€ (papier) / 3, 99€ (ebook)

Genre : Romance érotique


Résumé :
Un jeu dangereux. Une intrigue brûlante. 

Et si se désirer était un crime ?

Hannah et Laurent s'aiment d'un amour fusionnel, d'un amour destructeur, mais refusent d'assouvir leur désir l'un pour l'autre.

Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.

Mais leur amour les obsède. Ne pas l'apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.

"Gémis Hannah", puisque c'est tout ce qu'elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.

Mais n'est-ce pas déjà trop tard ? S'aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?

Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s'étreignent. Des pas qu'ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.

Comme autrefois...

Mon avis :
Je ne suis pas très fan des livres érotiques purs... mais jusqu'à maintenant j'ai adoré tous les livres d'Angel Arekin alors je me suis dit qu'elle arriverait à me faire adhérer à son livre si ce n'est au genre. 
Avant de commencer ma lecture j'ai voulu savoir ce que signifiait "Vespéral" et ce que j'ai appris était pour le moins surprenant sachant le côté érotique de l'histoire. Donc ce terme, de ce que j'ai trouvé, signifie d'un côté ce qui a lieu le soir et de l'autre cela renvoi à la liturgie catholique ! Bon je pense que le titre renvoi plus au premier sens du terme mais cela m'a tout de même intriquée et donnée envie de découvrir cette histoire. 

On découvre Hannah, Laurent, le Duc et... un monde de libertinage empli de vices. 
On explore tous les vices possibles et inimaginables. A chaque fois que l'on pense avoir atteint le sommet du vice, un événement montre que l'on est loin d'avoir été au bout de ce vice...et qu'il y a pire. C'est là que l'on voit que l'aspect psychologique de ces derniers sont très bien traités. Mais je ne vais pas en dire plus au risque de vous spoiler ! 

Concernant les personnages principaux, Hannah et Laurent, je dirais qu'encore une fois Angel Arekin a créé des personnages très complexes et profonds. A tel point que je ne suis pas sûre de réussir à retranscrire tout ce que j'ai ressenti en découvrant ces personnages ! Ce qui n'est peut être pas plus mal... car là encore je pense que je ne peux que conseiller aux lecteurs de découvrir par eux-mêmes toute la complexité des personnages. 
En revanche ce que je peux dire c'est que j'ai trouvé Le Duc détestable ! J'avais entendu beaucoup de choses peu élogieuses sur Le Duc. Eh bien je ne peux que rejoindre ces avis. 

Je savais que j'entrerais dans le monde pernicieux du libertinage mais je ne m'attendais pas à aller aussi loin dans le vice ! Et, alors que je n'accroche habituellement pas à ce genre, Angel Arekin a réussi à me apprécier cette histoire. Ce qui prouve que je suis complètement fan du style d'écriture de l'auteure que je trouve vraiment très plaisant à lire !  

Je n'ai pas pu lire ce livre aussi rapidement que je l'aurais voulue...je me suis sentie obligée de faire des pauses  Chose que je n'ai pas pu faire ici tellement les sujets abordés étaient "lourds". Cela ne veut pas dire que je n'ai pas aimé ! Bien au contraire ! Encore une fois Angel Arekin a réussi à me faire accrocher à une thématique que, normalement, j'évite. D'autant plus que je ne m'attendais pas à découvrir autant de vices dans un même livre. 
Bon je pense que ce sera un des rares romans très "érotisé" que je lirais ! Mais celui-ci je le conseille vraiment pour sa complexité et pour son côté érotique/libertin (justement) que je trouve vraiment très bien écrit. 
Donc si vous êtes prêt à découvrir l'univers du libertinage vu par Angel Arekin, une auteure de talent, allez-y sans aucune hésitation !

Je remercie Babelio et son opération Masse critique, ainsi que Nisha Editions qui m'ont permise de découvrir ce roman.