dimanche 25 juin 2017

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laetitia Constant

Éditeur : Pygmalion

Nombre de pages : 295 pages

Prix : 14, 90€ (papier) / 10, 99€ (ebook)

Genre : Comédie romantique



Résumé :
A vingt-sept ans, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d'un haras niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d'équitation responsable aux enfants. 
C'est alors qu'une lettre de la mairie vient tout menacer : son terrain vient d'être acheté par une société immobilière qui veut l'expulser.
Non, elle n'a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement ! Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse...pour découvrir que l'homme à la tête du projet n'est autre qu'un odieux personnage, arrogant et coureur, qu'elle a déjà eu le malheur de rencontrer. le voici, semble-t-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il ? 
Fauve ne se laissera pas faire !
Et la guerre est déclarée. 

Mon avis :
Le première chose qui a attiré mon regard sur ce roman c'est la couverture (je la trouve trop mignonne)...et puis le titre ! Ce titre me promettait une comédie romantique du tonnerre ! Je n'ai pas été déçue, bien au contraire... 

Fauve possède un très fort caractère ! Ce qui est très appréciable. Elle est loin de la petite midinette sans aucune volonté. Fauve sait ce qu'elle veut et fait tout pour y parvenir. Et puis elle ne se laisse pas faire, ne succombe pas (ou presque pas) devant Voisin... Bref une femme téméraire ! Exactement le genre de personnage féminin que j'adore retrouver dans une romane. 

Voisin (je ne dévoilerais par son prénom... il faudra lire le livre pour le découvrir :P), quant à lui, est un parfait connard. Comme décrit dans le résumé, il est affreusement arrogant, un coureur de jupons comme on en voit rarement et en plus semble n'en avoir rien à faire des sentiments des autres. En bref c'est une vraie tête à claque !



J'ai été contente de retrouver la plume de Laetitia Constant qui est toujours aussi fluide et plaisante à lire. 
Du coup vous l'aurez compris, j'ai adoré cette histoire du début à la fin. Cette romance se lit rapidement et on passe un excellent moment avec Fauve et Voisin (non, je dirais toujours pas son nom !), ainsi qu'avec leurs amis. Même si j'ai eu envie de les secouer, cela a été un réel plaisir de suivre leurs aventures... ou plutôt leurs prises de bec ! 
C'est la première comédie romantique que Laetitia Constant écrit et c'est une réussite pour moi. Car, à partir du moment où l'on passe un bon moment, cela veut dire que c'est une bonne comédie romantique et donc que le pari est gagné ! 
J'adorerais qu'il y ait une suite, pas parce que cela serait nécessaire (il y a bien une fin à l'histoire, pas d'inquiétude), mais parce que j'aimerais beaucoup retrouver Voisin et Voisine et continuer à suivre leurs aventures. 

mercredi 21 juin 2017

The Blackstone Affair, tome 1 (épisode 1) : Ne résiste pas de Raine Miller

Éditeur : Presse de la cité

Nombre de pages : 143 pages

Prix : 4, 99€ (ebook)

Genre : Romance érotique


Résumé :
Ex-soldat des forces spéciales britanniques reconverti en agent de sécurité VIP, Ethan Blackstone reçoit d'un ancien partenaire de poker une demande inédite : protéger sa fille, qu'il pense en danger. Ethan refuse tout d'abord la mission. Mais quand il reçoit une photo de Brynne Bennett, il change immédiatement d'avis, subjugué par sa beauté. 
La jeune femme a quitté les États-Unis pour poursuivre ses études d'art à Londres. Si sa vie est en apparence idyllique, Brynne cache pourtant une part d'ombre. 
Quand Ethan et Brynne se rencontrent, l'attraction est immédiate, magnétique... Irrésistible. Jusqu'au jour où elle découvre qu'Ethan lui a menti depuis le début.

Mon avis :
En lisant le résumé je savais que je trouverais tous les ingrédients que j'aime retrouver dans une romance : un personnage masculin ancien soldat (donc avec un lourd passé...tout ce que j'aime donc) et sexy, ainsi qu'une jeune femme ayant connu l'enfer et étant à la recherche d'une certaine rédemption.  

Ethan Blackstone est un ancien soldat (bon je sais je me répète mais j'y peux rien si les soldats me font fantasmer !) reconverti en PDG d'une grande agence de protection anglaise (Ah oui ! J'oubliais ! Il est anglais en plus...un vrai fantasme sur pattes...). Alors qu'il est chargé de la protection des personnalités présentes lors des Jeux Olympiques à Londres, il reçoit une demande assez particulière, celle de protéger la fille d'un politicien américain vivant à Londres. Si, dans un premier temps, Ethan veut refuser net, ce ne sera plus le cas quand il verra à quoi ressemble la jeune femme... 
Brynne Bennett fait ses études de restauratrice d'art en Angleterre, une ville qu'elle affectionne grandement, d'autant plus que cette ville l'aide à éloigner Brynne de ses démons restés aux Etats-Unis. Quand elle rencontre Ethan lors d'une exposition de photographie, c'est le coup de foudre...érotique ! Brynne est très attiré par ce beau british, et même si elle tente de ne pas succomber à cette attirance... Ethan n'est pas du même avis et veut tout faire pour la faire céder ! 

Bon pas besoin de me répéter... Je suis sous le charme d'Ethan ! Je l'ai tout de même trouvé un peu trop envahissant dans la vie de Brynne (enfin ça doit faire partie de son charme). 
Brynne est attachante dès le début de l'histoire ! On sent les fêlures en elle, même si on ne sait pas trop de quoi il en retourne. Et de la voir aller beaucoup mieux grâce à la présence d'Ethan est d'autant plus touchant. 
Leur couple est donc vraiment très touchant...mais j'ai trouvé le démarrage un peu trop rapide. Le fait qu'Ethan soit sous le charme de Brynne uniquement en ayant vu une photo d'elle, rend le début de leur relation assez superficielle et je trouve cela dommage, surtout quand on voit la manière touchante donc leur couple évolue (et ce même en ne se racontant pas leurs histoires passées...en tout cas pas encore !)

Il y a encore beaucoup de zones d'ombres dans ce premier épisode. On ne connait pas le passé d'Ethan, ni celui de Brynne (même si on s'en doute pour cette dernière). J'ai hâte de mettre la lumière sur tout cela ! 
C'est une romance à la "Fifty Shades" puisque l'on retrouve certains éléments comme le maniaque du contrôle, riche PDG et sexy. Mais pour moi ce sont des ingrédients qui restent efficaces, et que j'aime retrouver dans certaines romances. Ici cela fonctionne à merveille ! 
Pour finir, oui ce n'est pas une histoire qui brille par son originalité...mais pour les adepte du genre, on passe un excellent moment en compagnie de Brynne et Ethan et on en redemande. Alors je pense me procurer le tome 1 en papier pour le lire d'une traite !

Je remercie NetGalley et les éditions Presse de la Cité pour l'envoi de cet ebook et pour leur confiance !

mardi 20 juin 2017

Qui de vous deux ? - 2 de Florence Mornet

Éditeur : Editions Addictives

Nombre de pages : 172 pages

Prix : 3, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine

Résumé :
Sarah a tout pour être heureuse : un compagnon aimant, un job en or… 
Alors que la date de son mariage avec Gabriel approche, Sarah s’enfuit à l’autre bout du monde. De quoi a-t-elle peur ? De s’engager pour la vie avec un homme qui ne fait plus vibrer son cœur depuis longtemps ? D’avoir choisi la raison plutôt que la passion ?
Mais elle n’avait pas prévu que le passé se rappellerait à elle et que son chemin croiserait à nouveau celui de Matt.
Et pourtant… Toujours aussi mystérieux que sensuel, d’un regard, il bouleverse toutes les certitudes de Sarah.
Coïncidence ? Coup de pouce du destin ? 

Mon avis :
On avait laissé Sarah et Matt indécis... et on les retrouve toujours autant indécis ! 

Matt et Sarah sont toujours "coincés" sur une île paradisiaque avec leurs sentiments...et leurs engagements respectifs. Sarah étant toujours fiancé avec Gabriel, resté en France et Matt étant en vacances avec sa petite-amie, Emilie. 
Les choses ne vont pas aller en s'arrangeant car l'attraction qui les pousse l'un vers l'autre est plus forte que tout ! Comme si l'univers tout entier faisait tout pour les rassembler... 

Aussi étrange que cela puisse paraître l'indécision de Matt m'a beaucoup énervée que celle de Sarah ! Je pense que cela est dû au fait que Matt fasse semblant d'être sûre de lui, prenant des semblant de décisions avec sa tête et non pas avec son cœur. Cela le rend attachiant !
Tandis que Sarah ne cache pas du tout ses angoisses et ses doutes !  Doit-elle rentrer en France épouser Gabriel avec qui tout se passe bien, trop bien même ? Ou doit-elle succomber à l'attraction qui l'attire vers Matt ? En fait Sarah ne sait pas qui écouter ! Son cœur ou sa raison ? Donc, contrairement à Matt, on a envie d'être là pour elle pour l'aider à faire les bons choix.
En revanche je n'adhère pas du tout (mais pas du tout !) à la personnalité d'Emilie, la petite-amie de Matt ! Elle est vraiment trop immature que ce soit dans ses paroles que dans ses actes !

Je ressens toujours autant d'émotions que dans la première partie ! Point plus que positif puisque d'habitude les émotions retombent un peu dans la deuxième partie. Ici j'ai encore une fois ressenti une grande frustration, de l'agacement et de la colère... 

lundi 19 juin 2017

I Hate U Love Me - tome 2 de Tessa Wolff

Éditeur : Hachette (BMR)

Nombre de pages : 394 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre : Romance érotique



Résumé :
"Bien sûr, je l'ai oublié. Fares..." Serait-ce une litanie que je récite sans cesse pour me convaincre que c'est possible ? Suis-je faible au point de prier de toutes mes forces pour effacer de ma mémoire notre histoire, son visage et ses mots ?
Tout doit s'évaporer dans les méandres et les failles de mes souvenirs. Il en va de l'équilibre du bonheur insufflé par mon mari.
Oui, je voulais à tout prix l'oublier mais il a resurgi dans ma vie. Empoignant mon cœur, torturant ma raison, alors même qu'il me rappelle qu'un homme comme lui ne s'oublie jamais.

Mon avis :
Aaaah ! Ce que j'avais hâte de lire cette suite ! Parce qu'avec la fin du premier tome, qui était une véritable torture, je voulais vraiment retrouver le couple Fares/Elena, voir comment ils allaient évoluer et surtout s'ils allaient le faire ensemble ! 

C'est à la fois un plaisir et une torture de retrouver Elena, Fares et leur relation assez particulière. Cette suite ne les épargne pas, bien au contraire ! Les pauvres ne sont pas au bout de leurs peines. Mais c'est aussi ce qui fait tout le charme de leur histoire si singulière.
C'est un plaisir de les retrouver parce que l'on ressent l'attirance entre les deux, un peu comme si cette attirance était plus forte qu'eux. C'est une relation passionnelle dans toute sa splendeur ! Ils vivent leur amour mais aussi leurs disputes à 200%. 
Si je dis que c'est aussi une torture de les suivre c'est parce que ce n'est pas facile d'être simples spectateurs de leur histoire, surtout quand ils déchirent ! J'ai eu envie par moment d'entrer dans le livre pour intervenir et rétablir la vérité ! Surtout que ce volume est d'autant plus une torture que, cette fois, il y a quelque chose...d’insaisissable qui s'abat sur le couple... 

J'ai trouvé Fares beaucoup plus touchant que dans le 1er volume ! Le voir se battre à ce point pour son couple le rend vraiment plus touchant. Car, contrairement au 1er tome, ici Fares sait ce qu'il veut et ce qu'il ne veut pas. 
Cette fois-ci c'est Elena qui m'a énervée ! Même si certaines choses sont indépendantes de sa volonté... Mais j'ai eu envie de la secouer plus d'une fois ! 

Bon eh bien ce livre a été très éprouvant pour mes nerfs c'est peu de le dire ! Mais (et je pense être maso en disant cela) j'en redemande ! J'ai hâte de pouvoir lire le tome 3 et j'ai hâte d'avoir le 1er tome de cette série entre mes mains (surtout d'avoir Fares entre mes mains 😜) car c'est sûr que je veux cette série dans ma bibliothèque. 
J'ai peur pour la suite... car, s'il y a encore 2 tomes, je pense que les aventures de Fares et Elena ne sont pas prêtes à se calmer ! Et j'appréhende grandement ce qu'il pourrait se passer dans la suite ! 

Je remercie NetGalley et Hachette (BMR) pour l'envoi de cet ebook ! 

dimanche 18 juin 2017

Ma vie (pas si) parfaite de Sophie Kinsella

Editeur : Belfond

Nombre de pages : 480 pages

Prix : 21€ (papier) / 13, 99€ (ebook)

Genre : Chick-Lit



Résumé :
À Londres et dans le Somerset, de nos jours. 
Sorties culturelles, soirées animées, restos branchés, job de rêve dans une grande agence de pub, d'après ses comptes Facebook et Instagram, Katie, 26 ans, vit la vie géniale des it-girls de Londres. 
En réalité, elle loue une fortune une chambre minuscule dans une coloc à presque deux heures du centre, vit sur un budget tellement serré qu'elle doit parfois choisir entre un repas et un " mokaccino " hors de prix et travaille pour une boss cauchemardesque. Et quand cette dernière décide de la virer sous un prétexte pour le moins léger, Katie n'a d'autre choix que de rentrer chez son père dans le Somerset. 
Mais pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d'elle ? Katie va trouver un moyen de faire venir Londres à elle et de faire de la ferme familiale l'endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu'il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et avec eux, de vieilles connaissances... 

Mon avis :
Le résumé, la couverture et l'auteure m'ont convaincue de suivre les aventures de Katie (ou Cat, tout dépend de l'endroit où elle se trouve) qui promettaient d'être hilarantes ! J'avais hâte de faire la connaissance de ce personnage haut en couleurs. Eh bien je ne peux pas dire que je me sois ennuyée

Katie, ou plutôt Cat à Londres, vit son rêve : celui de vivre à Londres. Mais tout ne se passe pas comme prévue. Au lieu d'avoir un appartement rien qu'à elle à deux pas de son travail (l'empêchant ainsi de prendre les horribles transports en commun), un job de rêve avec une patronne de rêve... elle doit se faire à une colocation des plus éprouvantes, dans une chambre minuscule, loin de son travail et, cerise sur le gâteau, supporter Demeter, sa patronne tyrannique. Mais Cat s'y fait car elle touche son rêve du bout des doigts 
Ce semblant de rêve s'évapore quand l'horrible Demeter décide de virer Cat qui se voit obliger de retourner chez son père dans le Somerset...en pleine campagne ! Elle va se jeter corps et âme dans le projet de son père : ouvrir un camping de luxe. Ce qui va être une bénédiction pour elle, lui permettant d'oublier un temps le fait qu'elle n'ait plus de travail...mais c'était sans compter l'arrivée d'un fantôme de sa vie à Londres... 

Katie (je vais utiliser ce surnom là car je trouve que c'est en l'utilisant qu'elle découvre qui elle est vraiment) est un personnage assez exaspérant au début voulant absolument rentrer dans un moule, quitte à perdre sa véritable personnalité. Mais sa manière de vouloir atteindre ses rêves est aussi très touchante ! Et quand elle comprend qu'il ne sert à rien de vouloir changer la personne qu'elle est, Katie devient quelqu'un que j'ai beaucoup plus apprécié. 

Il convient également de parler de Demeter, ce monstre qui sert de patronne à Katie. Elle aussi j'ai eu du mal à l'apprécier au début... en même temps on la voit à travers les yeux de Katie, cela est donc normal. Mais au fur et à mesure que Katie la découvre, on la voit sous un nouveau jour...avec ses faiblesses. Ce qui la rend beaucoup plus humaine et moins monstrueuse !

Et puis il y a Alex... Alex que Katie avait rencontré quelques temps avant de se faire licencier. Il a un caractère assez particulier, c'est un grand enfant en quelque sorte. Mais il n'est pas agaçant pour autant, malgré le fait qu'il ait une trentaine d'année, bien au contraire ! Je trouve que ce trait de caractère le rend très touchant. 

Le seul livre de Sophie Kinsella que j'ai lu est Audrey Retrouvée donc je ne peux pas comparer Ma vie (pas si) parfaite à sa célèbre série d'Accro au shopping (je sais, honte à moi !)... Mais je peux dire que j'ai passé un très bon moment en compagnie de Katie, malgré une histoire longue à démarrer. J'ai adoré Katie et son caractère particulier, Demeter et ses failles et enfin Alex enfant dans l'âme !

Je remercie NetGalley et les Editions Belfond pour l'envoie de cet ebook ! 

mardi 13 juin 2017

Miss You de Kate Eberlen

Titre original : Miss You

Éditeur : Nil

Nombre de pages : 528 pages

Prix : 22€ (papier)

Genre : Romance


Résumé :
Et si votre âme sœur était un visage caché dans la foule ? 
« Aujourd’hui est le premier jour du reste de ta vie. » Cette phrase, Tess l’a vue des centaines de fois sur une assiette chez elle, dans le sud de l’Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s’empêcher d’y songer tandis qu’elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s’apprête à entrer à l’université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle va bouleverser son existence à jamais.
Gus est aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de sa famille a déjà changé de manière soudaine et tragique depuis que son frère a disparu, et Gus ne pense qu’à une chose : voler de ses propres ailes. À la rentrée, lui doit entamer des études de médecine.
Ce jour-là, ces deux inconnus admirent côte à côte la basilique San Miniato al Monte…
Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, quelques secondes à peine, sans que l’un ou l’autre ne s’en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l’occasion de se découvrir ?

Mon avis :
Avant même de commencer ma lecture je savais que je serais frustrée ! C'est ce qu'annonce le résumé... les personnages ne font que se croiser sans se rencontrer pour de vrai. Mais j'étais persuadée que derrière cette grande frustration se cacherai également une belle histoire tout ce qu'il y a de plus romantique. 

La première "rencontre" de Tess et Gus se déroule alors qu'ils sont en vacances à Florence en attendant leurs résultats du baccalauréat... et ce sera qu'une des innombrables "rencontre" de nos deux protagonistes. C'est de cela que né deux sentiments contradictoire. 
De la frustration, c'est indéniable. J'ai eu envie de secouer Tess et Gus plus d'une fois, de leur dire "mais ouvre les yeux ton âme sœur n'est pas loin, bon sang !".  
Mais également d'un sentiment bien plus doux, un peu comme s'il s'agissait de merveilleuses coïncidences, comme s'ils étaient destinés à se rencontrer en chair et en os un jour ou l'autre...comme si c'était une évidence finalement. Et je trouve cela d'un romantisme incroyable. 

La romance n'est pas abordée de manière classique puisque, encore une fois, les protagonistes ne font que se croiser. Je trouve que la manière d'aborder cette romance est très originale, bien que frustrante. 

Le fait que les personnages principaux ne fassent que se croiser sur une quinzaine d'années, cela rend cette romance plus adulte, plus mâture. On accompagne Tess et Gus dans les bons et mauvais moments traversés durant cette période, on les voit faire des erreurs, on les voit grandir pour devenir des adultes. Alors forcément l'histoire qui en découle est vraiment touchante de réalisme, et nous rend plus attentifs à ces "coïncidences" dont nous pourrions être victime. 
J'ai passé un bon moment avec cette histoire bien que je me sois sentie obligée d'arrêter ma lecture par moment du fait de cette frustration qui devenait trop grande ! Mais ce fût une histoire magnifiquement frustrante et magique à laquelle on peut ajouter le crédit d'une couverture aussi magnifique que l'histoire qu'elle contient. 

Je remercie NetGalley et Nill pour l'envoi de cet ebook !

lundi 12 juin 2017

Café-in Partie 2 de Sophie S. Pierucci

Éditeur : Hachette (BMR)

Nombre de pages : 391 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre : Romance érotique


Résumé :
Kim a perdu foi en l’amour, mais pas en l’avenir  ! Ambitieuse et impulsive, elle profite de la vie sans rien se refuser, prend son pied avec des inconnus et dirige, avec ses deux meilleures amies –  et dans la plus grande discrétion  !  –, une entreprise, un peu particulière, qu’elles ont montée de toute pièce.
Oui, sa vie était parfaitement rodée… avant ce café. Avant Max, qui s’entête à vouloir la connaître, lui réapprend à aimer et chamboule son monde.
Quel monde  ? Celui où s’envoyer en l’air n’est pas un tabou et où aucun sentiment n’est admis… a priori.

Mon avis :
Après la fin horrible du 1er tome, je ne pouvais pas ne pas lire le 2nd tome car il était évident que je voulais connaitre la suite ! Chose que j'ai faite dès que j'ai pu. Et je n'ai pas été déçue ! 

On retrouve le couple Kim/Max toujours aussi explosif pour notre plus grand plaisir. Car dans cette seconde partie, les rebondissements se succèdent à une vitesse folle ne nous laissant pas le temps de souffler ni de nous ennuyer ! Et là encore c'est pour notre plus grand plaisir...et notre plus grande frustration. 
Car, comme toujours avec Kim et Max, rien n'est simple et les disputes résultants de simples quiproquos se transforment facilement en dangereux affrontements. D'autant plus que, avec ces nouveaux problèmes, apparaît un nouveau rival, Rick (un personnage dont j'adorerais découvrir l'histoire)... 

Une fois commencée, je n'ai plus pu le lâcher. Il fallait que je connaisse le fin mot de l'histoire surtout avec tous ces rebondissements ! Je l'ai lu en quelques heures à peine, peut être même trop vite à mon goût...car j'était triste de quitter tous ces personnages aussi attachants les uns que les autres. 
Même si j'ai eu envie de secouer Kim, puis Max, à plusieurs reprises (qu'est ce qu'ils sont têtus !), j'ai adoré lire la suite et fin de leur histoire et c'est avec un pincement au coeur que j'ai fini cette série. 

Je remercie NetGalley et Hachette (BMR) pour l'envoi de cet ebook !  

dimanche 11 juin 2017

Jeu Vespéral d'Angel Arekin

Éditeur : Nisha éditions

Nombre de pages : 789 pages

Prix : 17, 99€ (papier) / 3, 99€ (ebook)

Genre : Romance érotique


Résumé :
Un jeu dangereux. Une intrigue brûlante. 

Et si se désirer était un crime ?

Hannah et Laurent s'aiment d'un amour fusionnel, d'un amour destructeur, mais refusent d'assouvir leur désir l'un pour l'autre.

Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.

Mais leur amour les obsède. Ne pas l'apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.

"Gémis Hannah", puisque c'est tout ce qu'elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.

Mais n'est-ce pas déjà trop tard ? S'aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?

Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s'étreignent. Des pas qu'ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.

Comme autrefois...

Mon avis :
Je ne suis pas très fan des livres érotiques purs... mais jusqu'à maintenant j'ai adoré tous les livres d'Angel Arekin alors je me suis dit qu'elle arriverait à me faire adhérer à son livre si ce n'est au genre. 
Avant de commencer ma lecture j'ai voulu savoir ce que signifiait "Vespéral" et ce que j'ai appris était pour le moins surprenant sachant le côté érotique de l'histoire. Donc ce terme, de ce que j'ai trouvé, signifie d'un côté ce qui a lieu le soir et de l'autre cela renvoi à la liturgie catholique ! Bon je pense que le titre renvoi plus au premier sens du terme mais cela m'a tout de même intriquée et donnée envie de découvrir cette histoire. 

On découvre Hannah, Laurent, le Duc et... un monde de libertinage empli de vices. 
On explore tous les vices possibles et inimaginables. A chaque fois que l'on pense avoir atteint le sommet du vice, un événement montre que l'on est loin d'avoir été au bout de ce vice...et qu'il y a pire. C'est là que l'on voit que l'aspect psychologique de ces derniers sont très bien traités. Mais je ne vais pas en dire plus au risque de vous spoiler ! 

Concernant les personnages principaux, Hannah et Laurent, je dirais qu'encore une fois Angel Arekin a créé des personnages très complexes et profonds. A tel point que je ne suis pas sûre de réussir à retranscrire tout ce que j'ai ressenti en découvrant ces personnages ! Ce qui n'est peut être pas plus mal... car là encore je pense que je ne peux que conseiller aux lecteurs de découvrir par eux-mêmes toute la complexité des personnages. 
En revanche ce que je peux dire c'est que j'ai trouvé Le Duc détestable ! J'avais entendu beaucoup de choses peu élogieuses sur Le Duc. Eh bien je ne peux que rejoindre ces avis. 

Je savais que j'entrerais dans le monde pernicieux du libertinage mais je ne m'attendais pas à aller aussi loin dans le vice ! Et, alors que je n'accroche habituellement pas à ce genre, Angel Arekin a réussi à me apprécier cette histoire. Ce qui prouve que je suis complètement fan du style d'écriture de l'auteure que je trouve vraiment très plaisant à lire !  

Je n'ai pas pu lire ce livre aussi rapidement que je l'aurais voulue...je me suis sentie obligée de faire des pauses  Chose que je n'ai pas pu faire ici tellement les sujets abordés étaient "lourds". Cela ne veut pas dire que je n'ai pas aimé ! Bien au contraire ! Encore une fois Angel Arekin a réussi à me faire accrocher à une thématique que, normalement, j'évite. D'autant plus que je ne m'attendais pas à découvrir autant de vices dans un même livre. 
Bon je pense que ce sera un des rares romans très "érotisé" que je lirais ! Mais celui-ci je le conseille vraiment pour sa complexité et pour son côté érotique/libertin (justement) que je trouve vraiment très bien écrit. 
Donc si vous êtes prêt à découvrir l'univers du libertinage vu par Angel Arekin, une auteure de talent, allez-y sans aucune hésitation !

Je remercie Babelio et son opération Masse critique, ainsi que Nisha Editions qui m'ont permise de découvrir ce roman.