samedi 18 février 2017

Les yeux de Léon de Jo Ann Von Haff

Éditeur : Hachette, BMR

Nombre de pages : 272 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine


Résumé :
Rien ne va pour Anaëlle : coincée dans sa vie morne de caissière, complexée par son physique, elle ne rêve plus. Seul rayon de soleil dans son quotidien : le sourire d'un client de la supérette, Léon, kinésithérapeute aveugle qui semble déborder de bienveillance et de joie de vivre. Et quand elle est au plus bas, que les voyants ne la remarquent pas, Léon est le seul à lui tendre la main.

Mon avis :
Avant même de commencer cette histoire, je savais que je serais très touchée et donc également être transportée par celle-ci. Je n'avais absolument pas tort. 

Anaëlle n'espère plus rien de la vie. Elle a déjà été bien assez dure avec elle. Alors quand elle se retrouve sans le seul travail qu'elle a connu, Anaëlle se trouve désemparée... Que peut-elle faire de sa vie ? C'est alors que Léon, un mal-voyant et un client de la supérette où elle travaillait, décide de lui redonner goût à la vie...en l'aidant tout simplement...et plus si affinité. 

Anaëlle est une jeune femme très renfermée, trop même. Elle n'a absolument aucun ami, même si certains tentent de l'approcher. Anaëlle vit sa vie au jour le jour, en n'ayant plus aucun objectif à poursuivre. Elle est comme éteinte en fait. Et c'est grâce à Léon qu'elle va trouver une certaine lumière dans son obscurité. 
C'est justement cela que j'ai adoré dans cette histoire. Et c'est Léon ,"l'aveugle", qui va lui apprendre à vivre et à voir les bons côtés de la vie. Et c'est quand même assez ironique puisque c'est lui qui devrait être renfermé, lui qui devrait en vouloir à la terre entière à cause de son infirmité... Il aurait toutes les raisons de le faire mais ce n'est pas la vie qu'il a choisi. Léon est toujours souriant, toujours très attentionné et ne veut pas s'empêche de vivre le plus normalement possible. C'est un très beau message qui nous est délivré ici. 

Ainsi aussi bien Anaëlle que Léon m'ont touchés. Anaëlle par sa naïveté mais aussi par son courage (même si elle ne le voit pas) et Léon par sa bonne humeur perpétuelle et par sa ténacité.  

J'ai trouvé que la fin était un peu trop rapide. Certains points (un en particulier) ne sont pas vraiment résolus et mériteraient un développement... Peut-être est-ce seulement un désir de retrouver ces personnages très attachants ? Je ne sais pas, mais j'ai eu ce sentiment en finissant ma lecture. 
Mis à part cela, j'ai adoré la philosophie de vie de Léon (même s'il est loin d'être parfait, il est humain après tout), j'ai adoré voir Anaëlle reprendre goût à la vie et reprendre confiance en elle... Bref j'ai adoré ma lecture du début à la fin.

Je remercie NetGalley et Hachette pour l'envoi de cet ebook !