lundi 20 février 2017

Pannes de cœurs de Danielle Guisiano

Éditeur : Hachette, BMR

Nombre de pages : 296 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre  : Romance contemporaine

Résumé :
Deux sœurs : deux cœurs en panne. Suite à une sérieuse déception amoureuse, Flora jure que le sien est irréparable. Elle multiplie les relations éphémères sans s’embarrasser de sentiments. Cependant, la liaison ardente et sans attaches qu’elle entame avec le magnétique Vincent pourrait bien changer la donne… Quant à Victoire, trahie par son petit-ami découvert dans les bras d’une autre, elle veut encore y croire. Pourtant, son nouveau job – s’occuper du sublime-mais-insupportable Archie, devenu aveugle à la suite d’un accident de ski – ne l’encourage guère dans ce sens. Mais un espoir ténu pourrait bien dégripper leurs cœurs, à moins qu’il ne les brise plus encore…

Mon avis :
J'avais vraiment hâte de découvrir les histoires de ces deux sœurs qui ne se font plus aucune illusion sur l'amour... je voulais voir comment elles feraient face à l'Amour (avec un grand A) qui se mettra sur leurs chemins respectifs. C'est donc en grande romantique que je suis que j'ai commencé cette lecture. 

Flora, journaliste, est une jeune femme qui assume totalement son côté croqueuse d'hommes. Elle a vécu une trahison qui fait qu'elle ne veut surtout pas avoir de relation suivie avec un homme et préfère vivre selon une certaine philosophie : une nuit endiablée avec un homme d'accord mais jamais pour la vie. 
Et alors qu'elle doit faire un article sur une nouvelle méthode de thérapie, elle tombe sur Vincent, un médecin très séduisant qui semble vouloir la même chose qu'elle : s'amuser. Mais il se pourrait bien que Flora se fasse prendre à son propre jeu...

Victoire vient tout juste de vivre une désillusion en matière d'amour. Alors qu'elle se retrouve sans travail et sans véritable logement, une femme va lui proposer un poste de "dame de compagnie" pour son fils devenu aveugle quelques années plus tôt. Mais ce fameux fils, Archie, se révèle avoir un horrible caractère ! 
Il vit très mal le fait d'avoir perdu la vue deux ans plus tôt, est en colère contre le monde entier et le fait bien savoir ! Victoire, en bonne obstinée qu'elle est, veut lui faire comprendre que la vie n'est pas fini pour autant. Mais cela pourrait se révéler bien dangereux pour son cœur déjà meurtri...

J'ai adoré suivre les histoires de Flora et Victoire, ces deux sœurs si attachantes, avec leurs coups de cœur respectifs ! D'autant plus que, bien qu'ayant une place importante, ce n'est pas une simple romance. Il s'agit également d'un combat, d'acceptation de soi concernant Victoire et Archie. Quant à Flora et Vincent, c'est un peu plus complexe...car la psychologie (même si c'est survolé et tant mieux) entre en ligne de compte. 
J'ai eu un petit pincement au cœur à la fin de ma lecture...je n'avais pas envie de quitter Flora, Victoire, Archie et Vincent ! J'en redemande ça c'est sûr !

Je remercie NetGalley et Hachette pour l'envoi de cet ebook. 

samedi 18 février 2017

Les yeux de Léon de Jo Ann Von Haff

Éditeur : Hachette, BMR

Nombre de pages : 272 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine


Résumé :
Rien ne va pour Anaëlle : coincée dans sa vie morne de caissière, complexée par son physique, elle ne rêve plus. Seul rayon de soleil dans son quotidien : le sourire d'un client de la supérette, Léon, kinésithérapeute aveugle qui semble déborder de bienveillance et de joie de vivre. Et quand elle est au plus bas, que les voyants ne la remarquent pas, Léon est le seul à lui tendre la main.

Mon avis :
Avant même de commencer cette histoire, je savais que je serais très touchée et donc également être transportée par celle-ci. Je n'avais absolument pas tort. 

Anaëlle n'espère plus rien de la vie. Elle a déjà été bien assez dure avec elle. Alors quand elle se retrouve sans le seul travail qu'elle a connu, Anaëlle se trouve désemparée... Que peut-elle faire de sa vie ? C'est alors que Léon, un mal-voyant et un client de la supérette où elle travaillait, décide de lui redonner goût à la vie...en l'aidant tout simplement...et plus si affinité. 

Anaëlle est une jeune femme très renfermée, trop même. Elle n'a absolument aucun ami, même si certains tentent de l'approcher. Anaëlle vit sa vie au jour le jour, en n'ayant plus aucun objectif à poursuivre. Elle est comme éteinte en fait. Et c'est grâce à Léon qu'elle va trouver une certaine lumière dans son obscurité. 
C'est justement cela que j'ai adoré dans cette histoire. Et c'est Léon ,"l'aveugle", qui va lui apprendre à vivre et à voir les bons côtés de la vie. Et c'est quand même assez ironique puisque c'est lui qui devrait être renfermé, lui qui devrait en vouloir à la terre entière à cause de son infirmité... Il aurait toutes les raisons de le faire mais ce n'est pas la vie qu'il a choisi. Léon est toujours souriant, toujours très attentionné et ne veut pas s'empêche de vivre le plus normalement possible. C'est un très beau message qui nous est délivré ici. 

Ainsi aussi bien Anaëlle que Léon m'ont touchés. Anaëlle par sa naïveté mais aussi par son courage (même si elle ne le voit pas) et Léon par sa bonne humeur perpétuelle et par sa ténacité.  

J'ai trouvé que la fin était un peu trop rapide. Certains points (un en particulier) ne sont pas vraiment résolus et mériteraient un développement... Peut-être est-ce seulement un désir de retrouver ces personnages très attachants ? Je ne sais pas, mais j'ai eu ce sentiment en finissant ma lecture. 
Mis à part cela, j'ai adoré la philosophie de vie de Léon (même s'il est loin d'être parfait, il est humain après tout), j'ai adoré voir Anaëlle reprendre goût à la vie et reprendre confiance en elle... Bref j'ai adoré ma lecture du début à la fin.

Je remercie NetGalley et Hachette pour l'envoi de cet ebook ! 

Les perles des urgences du sexe de Stéphane Rose

Éditeur : La Musardine

Nombre de pages : 119 pages

Prix : 6, 90€ (papier)

Genre : Humoristique

Résumé :
Les gens qui vont aux urgences hospitalières avec un truc coincé dans le derrière (ou pour un problème du même genre), ça existe vraiment ? OUI ! 
Et leur imagination va au-delà de tout ce que vous pourrez imaginer en la matière... Ce livre compile les cas d'urgences classées X des pompiers, médecins de nuit, étudiants en médecine et autres urgentistes hospitaliers. Vous y trouverez une femme avec un poisson rouge coincé là où il ne fallait pas, un ivrogne blessé après avoir fait l'amour à un bonhomme de neige, un prêtre avec une pomme de terre coincée dans une voie qu'il ne croyait pas impénétrable... 
et autres cas authentiques tous plus insolites, incroyables et désopilants les uns que les autres. 

Mon avis :
J'avais vraiment hâte de découvrir ces fameuses "perles des urgences du sexe" et étant férue des "perles" en tous genres, je savais qu'avec ce livre j'allais passé un très bon moment.
C'est le genre de petit roman que l'on lit pour se détendre. On peut le lire en une fois puisqu'il est court mais on peut aussi le lire de manière épisodique (un peu comme les VDM), c'est ce que j'ai choisi de faire. Et qu'est ce que je me suis amusée ! Certaines des perles sont tellement pas croyable, que l'on ne sait pas si l'on doit être affligé ou amusé de la bêtise, ou peut être de la naïveté plutôt, des gens. 

Bon je dois quand même avoué qu'il y a certains aspects du livre qui m'ont dérangés en lisant certaines anecdotes puisque Stephane Rose nous fait prendre conscience que, avoir une vie sexuelle c'est bien, mais il y a des limites à certaines pratiques !

Ce message est délivré avec un certain sarcasme et une certaine légèreté à la fois. C'est ce qui rend ce livre aussi amusant à lire. J'ai beaucoup ris en le lisant, j'ai passé un très bon moment et c'est tout ce que je demandais en ayant pris connaissance du titre et du contenu du livre. 

Je remercie Babelio et La Musardine pour l'envoi de ce livre !

Coeur de mercenaire de Sophie Dabat

Éditeur : Hachette, BMR

Nombre de pages : 309 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine, militaire


Résumé :
Lorsque son fiancé la quitte juste avant leur mariage, Tiphaine décide de changer de vie. Sur un coup de tête, elle abandonne la France, son métier d'infirmière, son quotidien stable et rassurant pour s’impliquer dans une mission humanitaire au Libéria. À peine arrivée dans le camp auquel elle a été affectée, elle rencontre Carl.
Mercenaire aussi dangereux que séduisant, il incarne tout ce qu’elle déteste. Pourtant, malgré sa violence refoulée et ses réflexes de tueur, il est le seul avec lequel elle se sent en sécurité, et leur attraction l’un envers l’autre est immédiate.
Mais il n’y a pas qu’une attirance physique chez Tiphaine : Carl l’intrigue. Comment un homme qu’elle découvre loyal et honnête, peut-il faire ce métier ? Quel passé cache-t-il derrière son cœur de mercenaire ?

Mon avis :
Quand j'ai lu le résumé de ce roman, je me suis dis que je savais ce que je voudrais trouver dedans : une histoire d'amour (bien sûr) et de l'action. Et les deux sont présents et maniés avec brio. 

Tiphaine rêve d'une vie de famille et pense atteindre cet objectif avec Thibault, son fiancé... Mais celui-ci décide, tout à coup, de ne plus vouloir s'engager. Sur un coup de tête, Tiphaine décide de se rendre au Libéria en tant qu'infirmière pour une mission humanitaire, en sachant très bien que ce séjour ne serait pas de tout repos. Mais elle ne pouvait s'imaginer à quel point cela serait le cas ! 
Sur le chemin de sa mission, elle fait la connaissance de Carl, un mercenaire aussi sexy que dangereux, qui ne la laisse pas indifférente... Mais tout les oppose ! Alors que Tiphaine a une mission pacifique , soigner les blessés, Carl tue des gens de sang froid. 
Tiphaine est perdue : comment peuvent-ils construire quelque chose en pleine guerre et en ayant des objectifs aussi différents ? 

Tiphaine est très attachante dans sa façon de vouloir aider les autres. Elle est infirmière donc c'est normal me direz-vous... Mais elle le fait avec une réelle sincérité, c'est sa vocation et elle ne fait pas que aider les blessures visibles mais également celles qui ne se voient pas. Et puis elle croit en la rédemption, elle croit que personne n'est foncièrement mauvais, d'une manière un peu naïve peut-être... Bien sûr cette manière de penser est très vite remise en question ! Car au Libéria, où la guerre fait rage, on ne peut pas faire confiance à tout le monde. 
Au final on voit Tiphaine s'endurcir, grandir...et devenir une adulte accomplie, sûre d'elle. J'ai beaucoup aimé voir son évolution. 

Carl est très secret : on sait qu'il est français mais on ne connait pas grand chose de son passé... On sais simplement qu'il est mercenaire. J'ai, d'ailleurs, trouvé dommage que son histoire à lui ne soit pas plus développé, même si  cet aspect très mystérieux fait son charme. 
Avec le peu d'élément que l'on a sur lui, on voit qu'il n'est pas foncièrement mauvais malgré le fait qu'il soit mercenaire. Carl est même l'opposé de tous ses coéquipiers ! Bien qu'il doive tuer, il n'est pas rustre et respecte les gens (dont les infirmiers qui sont très mal vus par les mercenaires). 

L'histoire de Carl et Tiphaine évolue dans un milieu très original puisque très peu propice à des échanges romantiques...Et pourtant, c'est ce qui fait tout le charme de leur histoire. 

J'ai adoré ! Le début était tellement original et amusant que j'ai accroché tout de suite. Je n'ai littéralement pas pu lâcher le livre avant de l'avoir fini ! Oui, j'aurais voulu en apprendre plus sur le passé de Carl, mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas apprécié cette histoire. 
Et en grande fan des rebondissements dans les romances, je ne peux pas nier qu'il y en a eu ! Alors je ne peux qu'aimer l'histoire de Carl et Tiphaine, j'ai d'ailleurs été triste de les quitter à la fin...

Je remercie NetGalley et Hachette pour l'envoi de cet ebook. 

vendredi 17 février 2017

Spicy Rider - 2 de Anna Bel

Éditeur : Editions Addictives

Nombre de pages : 109 pages

Prix : 2, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine


Résumé :
Suze est convaincue que l’amour n’existe pas, tout simplement. Ce qu’elle cherche, c’est un homme fiable, riche et un contrat de mariage en béton armé. Alors Nevio la grande gueule, tatoué, motard et sans le sou, jamais !
Lui adore relever les défis les plus risqués, sur les circuits comme avec les femmes… Et la grande brune qui vient de l’envoyer bouler n’a aucune idée de ce qu’elle vient de provoquer ! 

Mon avis :
On retrouve le jeu de séduction des personnages qui est toujours aussi épicé et amusant à voir et à lire. Et petit plus : ils se laissent un peu plus aller dans l'intimité... 

Je dois avouer que Suze m'a un peu déçue...on la voit bien plus vénale que dans le 1er volume ! Bien sûr elle a des raisons de l'être...mais en même temps, quand elle découvre la véritable situation de Nevio, je n'ai pu m'empêcher de me demander si cela ne l'influencera pas dans sa relation avec...
On ne peut s'empêcher de se poser des questions sur ses véritables intentions... Alors que j'adorais sa personnalité très indépendante dans le premier volume, je suis maintenant assez perdue quant à sa personnalité ! 

Nevio reste mon petit chouchou ! J'adore sa façon très pudique de cacher ses sentiments vis à vis de Suze... Car derrière son "jeu", il commence à en avoir, c'est indéniable. Mais cela ne veut pas dire que je n'aime pas sa technique de drague. Elle est, bizarrement, très étrange dès qu'il est en présence de cette jolie jeune femme mais c'est toujours aussi amusant à lire ! 
Franchement rien à redire de son côté...enfin si ! Il faudrait qu'il se bouge un peu quand même ! Parce que c'est bien jolie de se cacher derrière son jeu de séduction particulier mais il ne faudrait pas que Suze lui file entre les mains... 

J'ai été ravie de retrouver Suze, Nevio et le jeu qui existe entre eux ! Pour le moment ce jeu est très plaisant à lire (puisque très amusant)  mais j'ai peur qu'à la longue cela deviennent un peu "lourd"... Donc j'espère que leur histoire va avancer dans la suite ! Mais franchement, vue comment c'est partie, je ne m'en fait pas trop.

Je remercie les Editions Addictives pour l'envoi de cet ebook ! 

mardi 14 février 2017

Apprends-moi : My Stepbrother - 1 de Kim Grey

Éditeur : Editions Addictives

Nombre de pages : 219 pages

Prix : 2, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine

Résumé :
Céder au désir pourrait leur faire tout perdre, mais comment résister ?
À 18 ans, Victoria a tout perdu : son père, sa vie à Chicago, et ses projets d’aller à l’université. Recueillie par l’ex-femme de son père, Alexandra, elle se retrouve catapultée dans une famille aux codes bien différents des siens : ses tatouages, ses Dr Martens et ses piercings font tache !
Mais elle est prête à tout pour s’intégrer, pour ne pas se retrouver seule au monde. Lorsqu’elle rencontre Zach, le fils du compagnon d’Alexandra, tout se complique dramatiquement. Il est motard, boxeur, colérique, magnifique et irrésistible. 
Le monde entier est contre eux, les codes, les conventions, et Victoria joue son avenir tout entier pour cette relation. 
Le plus beau des paris peut entraîner la pire des chutes !

Mon avis :
Rien que le titre m'a attirée tout de suite ! J'aime les histoires d'amours impossibles et, forcément, lorsqu'il s'agit d'une romance entre demi-frère et demi-sœur (mais qui n'ont pas de sang en commun ! Il n'y a rien d'incestueux heureusement) je sais que je vais accrocher. 

Victoria - Vic - se voit obligée de vivre avec l'ex-femme de son père à la suite du décès de ce dernier. Et, bien qu'elle soit heureuse de retrouver son demi-frère (son vrai demi-frère cette fois, né quand son père et cette ex-femme, Alexandra, étaient mariés) Benjamin, elle a du mal à s’accommoder à la nouvelle vie que lui offre Alexandra... Vic a des tatouages, des piercings, préfère les vêtements sombres ornés de têtes de mort aux vêtements sobres et classiques que prônent le nouveau mari de sa belle-mère.
En plus de devoir s'adapter aux exigences de son beau-père, elle doit aussi se faire à la présence du fils de ce dernier...qui est très froid et distant avec tout le monde. 

J'aime beaucoup la personnalité décalée de Vic. Elle est l'anti-héroïne dans toute sa splendeur ! On a l'habitude de voir de belles blondes plantureuses...eh bien ce n'est pas son cas ! Et puis elle a subi une épreuve énorme en perdant son père, son seul parent, et ne se démonte pas pour autant. Au contraire, elle a décidé de profiter de la vie comme elle venait et j'aime beaucoup ce trait de sa personnalité, même si cela pourrait lui apporter des ennuis... 
J'ai aussi beaucoup aimé être dans la tête de Zach ! Car du point de vue de Vic on le prend pour un garçon imbu de sa personne, qui a de l'argent et qui en profite... Pourtant quand on arrive de son point de vue, on découvre un jeune homme blessé par la vie qui est bien plus sensible que ce qu'il veut montrer ! Mais surtout qui ressent une très grande attirance pour Vic, malgré le comportement odieux qu'il adopte vis-à-vis d'elle. 

Les personnages principaux sont très attachants. Et, même si au début on ne le voit pas vraiment, Vic et Zach vont très bien ensemble et j'ai hâte de voir où leur histoire va les mener !
J'ai totalement accroché à ce début d'histoire, qui sert principalement à planter le décor et qui promet un prochain volume rempli de rebondissements. 

dimanche 5 février 2017

Les sorties qui me font de l'oeil (6 au 11 février) #18

Chez Amazon Crossing

Sortie le 7 février
Prix : 9, 99€ (papier) / 5, 99€ (ebook)

Chez City Editions

Sortie le 8 février
Prix : 16, 90€ (papier)

Chez Harlequin, Collection &H

Sortie le 8 février
Prix : 14, 90€ (papier) / 6, 99€ (ebook)

Chez Hugo New Romance

Sortie le 9 févrierPrix : 14, 50€ (papier) / 6, 49€ (ebook)

Sortie le 9 février
Prix : 17€ (papier) / 6, 99€ (ebook)

Chez Hugo New Way

Sortie le 9 février
Prix : 17€ (papier) / 6, 99€ (ebook)

Chez Hachette, BMR

Sortie le 10 février
Prix : 9, 99€ (ebook)

vendredi 3 février 2017

Not Easy - 1 : Show Me de Pascale Stephens

Titre original : N'est pas Cendrillon qui veut

Éditeur : Hachette, BMR

Nombre de pages : 452 pages

Prix : 9, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine

Résumé :
Mina est le vilain petit canard de la famille Westcomb. Benjamine d’une fratrie de trois filles, elle n’a rien en commun avec ses deux aînées : elle est brune quand elles sont blondes, ronde alors qu’elles fileraient des complexes à Miss Monde en personne… Étudiante en marketing le jour, serveuse dans un pub irlandais la nuit, elle se sent à mille lieues des princesses de contes de fées… Jusqu'au jour où elle rencontre Connor, séduisant trentenaire, mystérieux et hors d’atteinte. Pourquoi Mina a-t-elle l'impression que Connor la connaît mieux que personne ? Pourquoi semble-t-il avoir le pouvoir de déceler en elle ce que personne ne voit jamais… et de chambouler son univers ?

Mon avis :
Quand j'ai lu le résumé de cette histoire je me suis dit : "Mmmm...ça m'a l'aire génial ! Tout à fait mon style" ! J'avais donc beaucoup d'attente en commençant ma lecture. Un point que j'attendais beaucoup consistait en l'aspect très romanesque ! Je voulais que ce soit digne d'un conte de fée moderne. Et ça a été le cas ! 

Mina est une jeune femme de 23 ans qui a du mal à assumer son corps... Un complexe exacerbé par sa mère et ses sœurs, blondes longilignes, qui ne se gênent pas pour lui envoyer des remarques bien placés. 
C'est pour cela que quand elle rencontre Connor, un homme d'affaires sexy qui lui manifeste un certain intérêt, Mina ne veut et ne peut pas y croire. Comment un tel homme peut-il avoir envie d'elle ? Elle va donc s'escrimer pour le rejeter, mais c'était sans connaitre la détermination de Connor... d'autant plus que, par un malencontreux hasard, ce dernier va se trouver être son patron... 
Mina n'est pas comme toutes les héroïnes de romance, elle en est l'inverse. Vous avez l'habitude des femmes grandes, blondes aux yeux bleus et (surtout) avec un corps de rêve ? Mina en est le contraire ! Et franchement qu'est ce que c'est rafraîchissant ! Elle sait qu'elle a des rondeurs et si, dans un premier temps, elle ne les assume pas, elle va vite apprivoiser ses complexes et les utiliser en véritable arme fatale ! Et puis on ne peut pas dire qu'elle n'a pas de caractère ! 
Son personnage nous permet de nous décomplexer complètement pendant nôtre lecture, on s'identifie peut être plus à elle puisque qu'elle femme n'a pas au moins un complexe ? Mina nous dit qu'il faut s'accepter comme on est. C'est un aspect de cette histoire que j'ai beaucoup apprécié ! 

Connor - je ne sais pas si je serais objective puisqu'il est écossais et que je les adore - est le genre de personnage masculin que l'on adorerait rencontrer dans la vraie vie ! Il est attentionné, gentil, canon, riche mais surtout comprend sa femme (pas toutes ! Il ne faut pas exagérer !) et sait donc quand il doit se montrer obstiné ou non avec elle... même si l'obstination est aussi un de ses défauts (bien sûr qu'il en a aussi ! Ce sont les défauts qui rendent les héros plus attirants non ?). 

Et puis je ne dois pas oublié les personnages secondaires ! Que ce soit les amis de Connor ou les amis de Mina, ils sont tous aussi mignons les uns que les autres. Ils sont toujours prêts à aider, à consoler, à donner un petit pied aux fesses quand il le faut... Bref le genre d'amis que l'on rêve tous d'avoir. 
Mina est, au final, très bien entouré (entre Connor et ses amis) même si elle ne s'en rend pas compte tout de suite...

Ce n'est pas parce que le sujet des complexes féminins est abordé que  l'histoire est très profonde et sérieuse ! Je dis cela dans le sens où elle est sans prise de tête (enfin façon de parler...le couple nous en fait voir des vertes et des pas mûres). Oui il y a des secrets de familles et des manigances (même si certains événements ne sont pas vraiment surprenants) mais tout cela est relaté tellement au "second degré" que l'on passe un bon moment. 
J'ai passé un excellent moment en compagnie de Mina, de Connor et de leur entourage ! J'ai hâte de connaitre l'histoire des autres beaux mâles, et meilleurs amis de Connor... 

Je remercie NetGalley et Hachette (BMR) pour l'envoi de cet ebook !